Chronique sur "Le Sabre de Bès" réalisée par Bruno Berenguer

 

"Un livre étrange et très agréable à lire.

 

L’histoire commence, bien ancrée dans la réalité, comme un policier américain plus que saupoudré de FBI. Ensuite nous restons sur le fil du rasoir oscillant entre policier et fantastique, entre monde réel et imaginaire, un peu comme les Stephen King d’une certaine époque, nous demandant si les événements décrits ne sont étranges que pas notre interprétation ou si du paranormal s’immisce dans le récit...

Ensuite le doute n’est plus permis, nous sommes franchement dans le fantastique, et j’avoue que la rencontre avec certain dieux égyptiens a été un vrai plaisir pour moi. Christelle Morize joue avec quelques dieux “mineurs” ce qui lui permet de sortir des sentiers battus et de proposer une histoire originale. L’avantage des dieux mineurs étant leur pouvoirs... limités et les règles qu’ils doivent respecter. Sinon les dieux pourraient tout faire, les simples mortels n’auraient aucune chance et une telle histoire n’aurait pas beaucoup d’intérêt.

L’histoire est bien construite, bien menée, cela a été un vrai plaisir de la lire, malgré un certain nombres de fautes typographiques et quelques, anecdotiques, approximations de vocabulaire. Cela ne réduit en aucun cas le plaisir de la lecture. La construction du récit est d’une grande qualité, les personnages sont riches, profonds, et surtout crédibles. La fin est propre, et découle logiquement des chapitres précédents, ce qui n’empêche pas du suspens et des surprises. Ce n’est qu’après avoir fini le livre que l’on se rend compte que tout se tenait. Rien n’est laissé en suspens, enfin presque...

J’aurais quand même voulu savoir si Lorren conservait son don, ou s’il s’arrêtait avec la fin de la malédiction. 
 
Ensuite... une suite ? En tout cas, les portes restent ouverte dans ce sens (vous comprendrez le jeu de mot en le lisant). Nous avons un duo d’enquêteur avec une forte expérience du paranormal, une cellule dédié du FBI... cela me rappelle bien quelque chose... à  Christelle Morize aussi puisque qu’elle cite elle même le célèbre couple Mulder et Scully.
 
En tout cas suite à venir, ou pas, une lecture que je recommande, avec comme ingrédients : enquête policière, FBI, amitié, amour (et oui !), paranormale (ou pas...), Égypte, dieux..."
 
Retrouvez l'article ICI !

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : Sam 04 Jan 2014

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×